Article DDM : Malgré la Covid, le Comité de l’Ariège avance

Illustration de Article DDM : Malgré la Covid, le Comité de l’Ariège avance
ligue

Article DDM : Malgré la Covid, le Comité de l’Ariège avance

Invité depuis Toulouse, Alain Doucet ne cache pas son sentiment : « Parfois, je me revois deux ans en arrière. » Au moment où la variant Omicron bouleverse une nouvelle fois toute la société, le rugby n’échappe pas aux soucis toujours liés à la crise sanitaire. Mais le président de la Ligue Occitanie reprend immédiatement le dessus : « Arrêtons de broyer du noir. » C’est également le message de Frédérick Dedieu, le président du comité de l’Ariège de rugby. Ce samedi, il organisait, en visio conférence, un comité directeur « pour faire le point sur la situation et tout le travail engagé depuis la prise de fonction de la nouvelle équipe. » Oui, la Covid ralenti les projets, bouleverse les calendriers mais il faut aller de l’avant. « La vague assez forte ne nous empêche pas de travailler. » Espoir, solidarité et vigilance, voilà le triptyque sur lequel s’appuie Frédérick Dedieu. « Il faut se tourner vers demain. On peut noter la bonne santé du rugby ariégeois. Certains font des efforts importants pour maintenir l’activité. » Les doutes de l’automne ont été balayés. « Oui, j’ai été inquiet. Mais, au 30 novembre, les effectifs étaient en progression en Ariège. Je suis juste un peu inquiet en M14 et, surtout, en M16 où on note une grosse perte de licenciés. » L’Ariège va bien, comme la Ligue. Alain Doucet avait le sourire. « Nous avons déjà dépassé le bilan de juin 2021. On aura +8 à +10 % de licenciés, c’est historique. »

Pendant près de trois heures, tous les sujets sont abordés. Frédérick Dedieu mène la barque avec autorité. « Si on veut avancer, il faut des projets. » L’Ariège n’en manque pas. Et quand on propose des choses, on est aidés. « L’argent se gagne par des projets » martèle le président Doucet.

L’Ariège organisera, du 26 au 28 mai, le Challenge des Montagnards. Une compétition qui mêle sport, culture et tourisme. Mirepoix (le jeudi), Foix (le vendredi) et Pamiers (le samedi) accueilleront les matches. « J’espère venir cette année, glisse Alain Doucet. C’est une superbe manifestation que j’aimerai bien découvrir. » La semaine d’après (samedi 4 et dimanche 5 juin), Foix accueillera le Challenge Lagarde. Une compétition de rugby à 7 pour les sélections départementales qui connaît déjà un joli succès de réservations. « On espère bien arriver au nombre d’équipes espéré. »

Les sélections, parlons-en. Frédérick Dedieu a beaucoup insisté sur celles des jeunes. « Je veux y mettre le paquet. L’idée, c’est de booster l’envie des gamins. Il faut faire vivre ces sélections. »

Le comité départemental de rugby a également répondu à un appel à projet sur la ville de Pamiers. En concertation avec l’UFOLEP, le SC appaméen et d’autres acteurs, le comité ariégeois viendra au soutien des jeunes dans les quartiers défavorisés à travers de multiples actions.

L’année 2022 verra également la mise en place, à l’initiative du Groupe La Dépêche du Midi, des trophées du rugby. Une manifestation qui mettra en exergue toutes celles et tous ceux qui font vivre le rugby en Ariège. La cérémonie devrait se tenir « fin octobre-début novembre. »

Projet de club, rôle des Conseillers techniques de clubs (CTC), arbitrage, actions à mettre en œuvre à l’occasion de la Coupe du monde 2023, tout a été passé en revue.

Le travail ne manque pas. « J’aime les gens qui avancent, qui foncent » a conclu Alain Doucet. En Ariège, il n’est jamais déçu.

Lionel Lasserre

Dans cet article

Partager